Le guide de votre bien-être à domicile

Aide à la marche

Les effets systémiques de la verticalisation et de la marche

senior déambulateur

© LisaFX - iStockphoto

Il est primordial de réhabiliter la marche en raison de tous ses effets salutaires sur l’organisme et de ses vertus médicales indéniables, notamment grâce à la verticalisation du corps.

La marche est souvent présentée comme un acte anodin à la portée de toute personne, même si elle n’est pas sportive. S’il est exact que tout un chacun peut s’adonner à cette activité sans avoir subi de préparation pour les Jeux Olympiques, la marche a tendance à être malheureusement sous-estimée comme thérapie, surtout chez les sujets âgés, et on ne lui accorde pas assez d’importance. On ne prend pas suffisamment en considération les vertus médicales, pourtant bénéfiques, qu’elle peut avoir sur l’organisme.

La marche, une activité capitale pour le bon fonctionnement de l’organisme

La marche fait fonctionner tout le système osseux, les muscles, les tendons, les ligaments, en un mot tous les organes qui sont sollicités lors des déplacements, même si ceux-ci ont lieu à un rythme lent ou à petits pas. Par ailleurs, de nombreuses fonctions comme la circulation veineuse, la respiration, le système nerveux sont également activés, en raison de ce qu’on l’appelle la verticalisation de la marche, que la personne âgée soit debout pour marcher ou pour recevoir des soins.

Lors des gestes de la vie quotidienne, le système osseux a un rôle important. En effet, les muscles travaillent pendant des actes journaliers comme la toilette, l’habillage, la marche. Les cartilages sont également sollicités lors de tous ces mouvements exercés par la personne âgée. Le système musculaire est également sollicité : la marche est indispensable, surtout chez les sujets âgés, pour conserver une masse musculaire suffisante. Elles doivent faire l’objet d’une attention soutenue, car avec l’âge, elles peuvent perdre un pourcentage de masse musculaire important en cas d’immobilisation.

Grâce à la verticalisation de la marche, la circulation du sang et le rythme cardiaque sont activés, ce qui est particulièrement important pour encourager et maintenir la motricité, surtout chez la personne âgée : il est primordial qu’elle marche quotidiennement pour éviter les risques de phlébite, ne serait-ce que quelques dizaines de minutes par jour.

La marche fait fonctionner également les muscles respiratoires qui sont tous utilisés, notamment à cause de la verticalisation. La position debout favorise la ventilation pulmonaire et réduit justement les risques d’infections pulmonaires.