Le guide de votre bien-être à domicile

Aide à la marche

Lexique

autonomie
Désigne la capacité d’un individu à gérer seule sa vie quotidienne, c’est-à-dire à se prendre en charge sans être dépendant d’autrui. Une personne autonome est capable de réaliser toute seule diverses activités de la vie quotidienne, elle est capable de se déplacer quand elle veut et où elle veut, elle prend soin elle-même de son hygiène, etc.
béquille
Une canne ou toute "barre verticale" surmontée d’une petite traverse sur lequel on appuie l’aisselle ou l’avant-bras pour marcher. Elle est spécialement conçue pour les handicapés ou pour les blessés, c’est-à-dire en cas de déficience d’un (ou des) membre(s) inférieur(s).
canne
Un bâton sur lequel on s’appuie quand on a des difficultés pour marcher. Elle est surtout utilisée par les personnes âgées pour améliorer leurs appuis au sol pendant une marche. Elle remplit également d’autres fonctions (sport, mode, arme, etc.).
déambulateur
Appareil qui aide les personnes âgées à marcher. En des termes plus précis, le déambulateur désigne un cadre stable (cadre de marche) permettant aux personnes souffrant de problèmes de locomotion essentiellement dus à la hanche de déambuler plus facilement (d'où le terme de déambulateur), sans assistance d'une tierce personne.
dépendant
Se dit d’une personne qui dépend d'une autre personne ou d'un appareil en particulier. Les personnes dépendantes sont souvent celles qui ont perdu leur autonomie physique et/ou mentale. Ce type de dépendance nécessite soit une surveillance régulière, soit une aide pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie.
effet systémique
L'effet généré par une substance ou un produit qui, appliqué localement sur une zone réduite, se répand finalement dans l'organisme entier. Dans le cas de la marche, l'effet systémique désigne les bienfaits de la marche sur le corps entier quand, à la base, cette activité devait d'abord soigner la motricité des membres inférieurs.
mobilité
Désigne la faculté de se mouvoir, c’est-à-dire la capacité de déplacement physique. Une personne peut perdre sa mobilité à la suite d’un accident, en cas de blessure grave par exemple. La maladie, le handicap, ou l’âge… des facteurs qui peuvent réduire la mobilité d’un individu.
motricité
Désigne l’ensemble des fonctions qui assurent le mouvement et les contractions musculaires, ou la capacité de se mouvoir ou de se déplacer, . La faculté motrice est assurée par le système locomoteur et le système nerveux. En clair, elle est commandée par le cerveau.
ossification
Désigne l’ensemble des mécanismes conduisant à la formation du tissu osseux (solidification d’un tissu fibreux ou cartilagineux). Elle fait également référence aux phénomènes biochimiques utilisés par l’organisme pour fabriquer l’os, le renouveler et le réparer. En pathologie, l’ossification désigne la formation anormale de tissu osseux, dans un organe par exemple.
rééducation
Désigne une méthode thérapeutique ayant pour but de redonner l’usage d’un membre ou d’une fonction à un patient, perdus notamment à la suite d’un traumatisme ou d’une maladie. Il existe plusieurs types de rééducation: rééducation physique, rééducation fonctionnelle, rééducation psychique, rééducation du langage, rééducation de la respiration, …
rollator
Déambulateur doté de roulettes, il est donc plus maniable, notamment pour les personnes ayant des troubles de locomotion ou les personnes âgées. La plupart des rollators sont équipés de freins et également de repose-bras sur lequel la personne âgée peut s’appuyer confortablement et en toute sécurité.
système osseux
Le système osseux (ou squelette) est l’ensemble des os qui constitue la charpente ou l’ossature des organismes vertébrés. Il désigne la structure qui permet le maintien de la forme d’un organisme et protège les viscères par les grandes cavités qu’il constitue.
système musculaire
Comme son nom l’indique, le système musculaire est composé de l’ensemble des muscles du corps. Il forme avec le système osseux (ou le squelette) et une partie du système nerveux, l’appareil locomoteur. Notons par ailleurs que les muscles sont fixés aux os à l’aide des tendons.
verticalisation
La verticalisation du corps fait référence au fait de se tenir vertical. Les évaluations cliniques démontrent que la verticalisation est bénéfique à la santé (amélioration du tonus musculaire, meilleure circulation sanguine, digestion facilitée, meilleur équilibre physique, etc.).