Le guide de votre bien-être à domicile

Aide à la marche

Actualités

Aide à la marche : comment bien choisir son appareil ?

Se déplacer au quotidien n’est pas toujours aisé pour certaines personnes que ce soit à cause d’un handicap ou de l’âge. Les appareils d’aide à la marche sont destinés à apporter à ces personnes une autonomie en matière de déplacement. Cadre de marche, béquille, canne, déambulateur, rollator….comment choisir l’appareil adapté pour soi ?

Avant d’acquérir un appareil d’aide à la marche, il est important de consulter un professionnel de santé qui vous connait très bien car l’appareil doit convenir à votre pathologie ou handicap ( douleur au genou, hanche, cheville, épaule, poignet…), à votre mensuration ( poids et taille pour régler la hauteur des poignées, la largeur et la hauteur de l’assise, la charge maximum supportée…) et à votre environnement ( largeur hors tout, pliable ou pas, déplacement intérieur/extérieur, assise rembourrée, panier…)

-Le cadre de marche : c’est un appareil adapté pour l’intérieur que pour l’extérieur, il sécurise les déplacements car il permet d’être stable. Toutefois, le fait de soulever le cadre de marche peut être fatiguant. Il convient pour les courtes distances et n’est pas conseillé pour les personnes ayant des problèmes au niveau de l’épaule comme l’arthrose, la rupture de la coiffe des rotateurs ou la capsulite)

-Le déambulateur : pas besoin d’être soulevé pour les déplacements, le déambulateur glisse grâce à ses roues. Un déambulateur deux roues est léger et compact. Les deux roues placées à l’avant permettent un déplacement facile et les deux patins antidérapants à l’arrière pour la stabilité. Il est adapté pour les personnes qui ne marchent pas vite et qui ont besoin d’un appui stable. Le déambulateur à 4 roues est plus tout terrain que le modèle à deux roues. Il est plus adapté pour les déplacements à l’extérieur. Cet appareil est souvent plus robuste mais aussi plus lourde, elle s'adapte aux personnes marchant à une vitesse quasi normale mais ayant besoin d'un appui stable. Le système de frein (comme celui des vélos) permet de réduire sa vitesse lors des descentes.