Le guide de votre bien-être à domicile

Aide à la marche

Actualités

« Adream » : pour une vie quotidienne hautement technologique !

A Toulouse, les équipes du laboratoire du LAAS CNRS sont en train de perfectionner la maison du futur. Il s’agit du bâtiment «Adream» qui comporte toutes les normes technologiques imaginables comme les panneaux solaires, les capteurs de localisation, la géothermie et la robotique. Une aide européenne et une collaboration avec Région Midi-Pyrénées a permis de débloquer 7,2 millions d'euros d'investissements destinés mettre en ½uvre cet habitat témoin.

Un assemblage de projets

D’après Jean Arlat, directeur du LAAS, Adream est le fruit d’un jumelage de deux projets de haute envergure : l’évolution d’objets mobiles comme les robots dans un bâtiment et l’étude du comportement énergétique d’un édifice auto-suffisant. Aujourd’hui reconnue comme la plus importante expérimentation grande nature dans la zone européenne, la maison a vu l’implication d’une centaine de chercheurs et propose diverses innovations comme les 2000 capteurs de localisation de mouvements, de la présence et de l’humidité. Cette technique permet entre autres la prévention des chutes au sol des seniors ou des personnes dépendantes ainsi que la commande du robot PR2 chargé d’engager la conversation avec la personne à secourir, lui apporter une bouteille d’eau ou appuyer sur le bouton d’urgence pour lancer la visiophonie avec le médecin traitant et contacter les services d’urgence médicale.

Une option pour le maintien à domicile

En ce qui concerne l’utilité du robot PR2, Michel Diaz, coordinateur du projet Adream au LAAS promet une installation chez les particuliers d’ici cinq à dix ans. Très autonome et capable de s’auto-recharger, ce type de robot est idéal pour le maintien à domicile des personnes âgées.